Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le p'tit conseil naturel

Widgecolo tout sur le bio

Publié par ⵉⵎⴻⴷⴷⵓⴽⴰⵍ ⵏ ⵊⴻⵕⵊⴻⵕ

Photo Framepool

Photo Framepool

Je ne décrirai pas un oiseau qui s'écroule

prend feu

ai-je jamais voyagé plus loin que ne promet un champ

et

pas de mains hors de leur corps vivant

pas de chair qui ne sache

point me découvrir un centre

je ferai le périple

m'acquitterai des

dîmes que suppose ma douleur

un jour funeste passe plus vite que

son bruit

et mon ombre toujours comme une tache d'huile

mes morts

je les ai vus

vécus même

laissez-les réinventer les pierres

secouer

la terre

s'ils partent ne dites pas ce que disent les veilleurs

ils

ne remontent pas leur présent

n'accouchent pas de fantômes

puisqu'ils

passent et repassent

tordent la nuit

à rompre les amarres d'un navire

prêt à doubler ma vie

mort

hyène volontaire 

c'est toi que je réclame

proclame

achève de déterrer mes doutes futiles

faut-il que je te 

batte

t'assomme

tes aises me répugnent

mort hyène bien connue des

idiomes d'où je viens

je sais te ciseler

j'aggrave ton profil

mort

hyène noire

mais comment t'expulser

je ne peux même pas te

rapatrier

moi sans pays

sans toit

mort

hyène puante

je te vomirai

toute

te livrerai avariée à tes incertitudes

tu étais toute brises

et le sable éclatait comme une poignée de sel

il a fallu m'attendre 

à tes colères

mort j'étais innocent

l'air m'en voulait

j'étais mon

propre ancêtre

mort

hyène chargée d'amulettes

il est un ouragan

qui dresse le sahara

par-dessus tes colères

or nous voici présents

pour une lutte étrange

mort

cadavre qui en recherche d'autres

d'où t'ai-je héritée

veule

lâche

le monde qu'est-ce que

fixité

mort

il t'a réfutée

veule 

lâche

mort incapable même de pénétrer

un relief

il fuit

mort pas même végétale

tu ne surmonteras jamais l'homme

jamais l'or incandescent qui coule dans tes mamelles

pourries

mort

hyène funeste

je te vomirai toute.

 

Mohammed Khair-Eddine : in Soleil arachnide, éditions Gallimard,2009.

 

 

 

 

Mohamed Khair-Eddine 1941-1995

Mohamed Khair-Eddine 1941-1995

Commenter cet article