Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le p'tit conseil naturel

Widgecolo tout sur le bio

Publié par M.Tabèche

Le Macchabée du Djurdjura est un cadavre d'un corps humain conservé à l'état naturel depuis des siècles au fond d'une grotte à l'abri des agents responsables de la décomposition. D'aussi loin que peuvent remonter les souvenirs des villageois des environs aucun, de ceux interrogés n'est en mesure de donner des précisions sur la présence du cadavre dans cette grotte  dènommée « Lghar n temdhint =Grotte de la ville » ou encore « Ifri Maareb = Grotte du Magreb» et grotte du Macchabée.   


                                                                      A sur le plan
Son existence officielle a été signalée pour la première fois en 1923, ce qui provoqua sans doute le début des profanations et des dégradations du ce vestige et de sa demeure. A notre première visite il y a plus de trente ans, nous avions déjà conscience qu'il fallait vite entreprendre des actions pour sa protection et sa préservation, mais en présentant la situation ça et là nous avions l'impression d'obtenir les effets inverses. Le mystère de ce lieu propice aux légendes aux croyances diverses est encore entier, mais le géni protecteur, gardien séculaire du cadavre et de son antre, semble lui aussi impuissant devant les destructeurs inconscients. Pour ceux qui savent lire, des pages d'histoire pourront être tirées de la grotte du Macchabée mais faudrait il encore pouvoir préserver ceux qui reste.

Dégradations constatées sur le cadavre et dans la grotte :

-Une grande partie du cadavre est décharné.

-Ossements manquants.

-Mauvais état du grillage métallique de protection du cadavre.

-De nombreuses Stalactites et stalagmites cassées.

-Inscriptions à la peinture sur le crâne du cadavre et sur les parois.

-Des déchets de toutes sortes jonchent le sol de la grotte.

-Morceaux de plastique brûlé.


Les fréquentes visites inconscientes et l'inflammation des plastique pour obtenir de la lumière ont provoqués la pollution de l'air de la grotte qui a eu pour conséquence la disparition des chauves souris, d'autres animaux cavernicoles et la décomposition rapide du cadavre.

Conduite à tenir lors de la visite :

-Ne pas toucher au cadavre et à sa demeure.

-Ne pas tenter de réparer quoique se soit, (c'est une affaire de spécialistes, si un jour ils sont mandatés)

-Reprenez avec vous vos déchets et ceux que vous trouverez par terre, s'il vous plait.


 
 
La légende du Macchabée link
Le film: le Macchabée agonise 

Commenter cet article

muyyud 24/04/2010 00:49



je pense que mon commentaire est parfaitement en rapport avec l'article publié, qui parle du laisser aller de cet endroit endémique et j'ai dénoncé l'état et j'ai donné ma solution, une gestion
kabyle du patrimoine kabyle ! Où est donc la contradiction?


Maintenant si vous voulez limiter le champs des commentaires, signalez à la fin de chaque article ou à l'accueil du blog ou ailleurs ce dont vous n'avez pas envie dans les commentaires !


Ɛǧeb !


Pour les articles sur le Djurdjura et tt ce qui s'y rapporte, j'ai écris un article il y a 3ans au journal du lycée où j'étais. Quand je le relis, j'y vois des erreurs d'expression et
d'information peut-être mais c'était la contribution d'un jeune de 18ans !


donc je vous donne le lien où vous le trouverez, si vous souhaitez le publier autant que contrbiution de "Muyyud".


http://lancien2008.skyrock.com/2330237611-Les-potentialites-naturelles-du-DJURDJURA.html


 


la dernière partie du texte, en bleu, ne fait pas partie de l'article.


 


Pour le solaire et l'éolienne, j'ai aussi envie de te proposer quelque chose d'interressant mais comme ça a un coté "gestion du patrimoine kabyle par les kabyles", je le garde pour moi !


Affud igerzen dans ce que vous faites.



ADD 24/04/2010 08:17



Bonjour,


Comprends que nous ne puissions faire de  chaque espace virtuel ou réel ( et encore moins  celui-ci) un forum politique, combien même tes questionnements sont
légitimes. Il y a infiniment de place sur la toile pour que toutes les personnes et toutes les opinions puissent s'exprimer. Et enfin, il va nous falloir un jour ou l'autre nous accepter
dans nos différences: autant s'y mettre dès maintenant ça nous fera gagner beaucoup de temps. Ou doit-on tous penser la même chose?


Bon courage à toi.


Ali



Muyyud 08/03/2010 23:10


Le pouvoir algérien ne s'est jamais soucié des richesses naturelles du Djurdjura et ce n'est pas de sitôt qu'il changera de vision vers la Kabylie. Que la Kabylie prenne son destin en mains est
notre dernière chanc., le Djurdjura est riche par la force du soleil et du vent qu'il offre (pour l'energie),  riche en eau (pour l'industrie et l'agriculture), peut-être trés riche en
ressources sous-terraines (je ne crois pas que des études sérieuses ont déja été faites pour le savoir !) Et surtout riche en hommes et femmes de qualité ! 
Vive la Kabylie autonome pour que cesse le racisme et l'isolement dont souffre notre chère nation !


Ali Birouni 20/04/2010 12:40


Bonjour, Figure-toi que nous avons tous des opinions politiques que nous exprimons par ailleurs. Mais ici, ce n'est pas le lieu. Cet espace est dédié au Djurdjura, à son environnement, au
développement de ses populations... etc. Si tu peux, ou si tu veux y contribuer, ça nous ferait grandement plaisir d'autant plus que tu ébauches déjà le début d'un article sur le solaire et
l'éolien. Merci de ton passage