Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le p'tit conseil naturel

Widgecolo tout sur le bio

Publié par Ali Birouni.

 

Pourquoi baliser?

Aménager un sentier pour en faire un itinéraire de loisir, c'est le rendre praticable et accessible au plus grand nombre. Souvent, ce sont des chemins muletiers qui ont toujours existé mais dont on n'a pu ou su tirer que trop peu  profit. Parfois, il faudrait imaginer et créer des liaisons entre plusieurs sentiers pour en faire un ensemble harmonieux et cohérent. Ils pourraient prendre un tracé linéaire ou une forme de boucle. 
 

Les sentiers en forme de boucle ont cet avantage de faciliter, dans un premier temps, les choses aux adeptes de randonnées en leur permettant de revenir à leur point de départ, de reprendre leurs moyens de transports et rentrer chez eux. Ce qui n'est pas le cas pour les tracés linéaires où il faut être imaginatif en bout de parcours.

 

Pratiquement, il faudrait quelques équipes d'ouvriers pour:

  • Débroussailler un parcours.

  • Rendre le sentier praticable, notamment pour les plus âgés, en enlevant la pierraille à la pelle manuelle, en drainant par endroits...

  • Mettre en place des pieux tout au long de l'itinéraire de la randonnée qui serviront de support aux fiches d'identification des espèces animales et végétales.

  • Installer des poubelles à certains endroits.

  • Baliser le parcours avec des signes mis sur les pierres et les arbres pour indiquer le sens de la promenade.

  • Créer des passages ou des gués artificiels ( passerelles?)

  • Placer des panneaux indicateurs aux croisements des chemins...

    bretagne hiver09 021                           Exemple de panneau d'orientation

Comment baliser?

Faire usage de la peinture mais aussi de matériaux de récupération ( plastique, bois, métal...), pour les utiliser ensuite à dessiner et tailler des flèches et autres symboles qui aideraient les randonneurs à ne pas s'égarer.

Pour la signalétique, à défaut d'inventer la notre qui reste à trouver, on pourrait utiliser celle, ancienne, des anciens scouts Algériens ou, mieux encore, s'inspirer de celle de la Fédération Française de la randonnée pédestre, qui, ne l'oublions pas, est soumise à conditions.

http://www.ffrandonnee.fr/balisage.aspx

 

En plus de la signalétique, un parcours de randonnée doit comprendre:

1- Un panneau d'interprétation au point de départ de la randonnée ( entrée du sentier), qui doit avoir pour dimensions: 1,40 m de largeur par 1,15 m de hauteur et sera fixé à deux poteaux en bois de 1,90 m de hauteur.

Le contenu du panneau est réalisé en imprimerie et inséré entre 02 feuilles de plexiglas de mêmes dimensions; le tout encadré ensuite par des lattes assez épaisses.

   Le panneau d'interprétation doit mentionner:

* La mascotte du parcours ( un magot à lunettes? un aigle royal avec une couronne?...)

* Quelques mots sur le parcours

* Le rappel des règles à respecter. 
* Un plan du parcours du point de départ au point d'arrivée avec tous les détails utiles.

* Un cas de lecture d'une fiche d'identification des espèces.


rando-003.JPG                                                                   Exemple de fiche d'identification des espèces


2- Des fiches d'identification des espèces animales et
végétales d'une dimension de 0,50 m X 0,38 m, réalisées avec les mêmes matériaux et de la même façon que pour le panneau d'interprétation. Ces fiches seront "plantées" le long du parcours.


Sur chaque fiche d'identification serait mentionné, par exemple, le nom vulgaire et le nom latin de l'espèce, sa durée et son mode de vie, son aire géographique, son régime alimentaire...

 
3- Des panneaux d'orientation en bois 0,60 m X0,25 m, taillés en flèches aux extrémités et qui donneront des indications de direction vers d'autres sentiers et d'autres sites.

 

rando-007.JPG

                                                                  Signalétique pour balisage.

Commenter cet article