Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le p'tit conseil naturel

Widgecolo tout sur le bio

Publié par Imddukal n Jeṛjeṛ

Quelques chiffres:

 

Le nombre de visiteurs a progressé de 140% par rapport à mai 2010

Le nombre de pages consultées a progressé quant à lui de 108 %

Chacun de nos visiteurs a consulté en moyenne 4 pages lors de son passage.

 

Le Top 10 des articles les plus lus ces douze derniers mois:

 

1- Aïssa Moukhtari, notre spécialiste dans la transplantation des arbres.

 

2- Randonner dans le Djurdjura.

 

3- Les animaux de la montagne.

 

4- Belkacem Gaci.

 

5- Autour des bassins versants.

 

6- La ballade de Goethe.

 

7- L'appel de la montagne.

 

8- Radouane, protecteur des rapaces de Djebel Zouaoui.

 

9- Récit d'une balade dans le Djurdjura en 1971.

 

10- Les plantes d'intérieur ne sont pas qu'ornementales.

 

Commentaire:

 

Depuis " l'appel de la montagne" lancé le 29 mai 2009, que de chemin parcouru par ce blog, malgré toutes sortes de contraintes, dont la disponiblité n'est pas des moindres! Que dire de ce parcours, sinon que sans être comblés, nous sommes quand même quelque peu satisfaits.

Satisfaits, parce que nous sommes persuadés avoir participé à rapprocher le citoyen de la richesse naturelle de sa montagne en vulgarisant certains sujets et en abordant des  thèmes qui, jusque là, étaient restés flous. Satisfaits encore parce que si les anciennes associations n'avaient pas répondu à l'appel ( ça se comprend parfaitement puisqu'elles n'existent plus en tant que telles), d'autres associations, nouvelles et nombreuses, sont nées et occupent efficacement, de mieux en mieux, le terrain.

De notre côté, après avoir mis en ligne une charte du Djurdjura illustrée, nous nous attelons à réaliser d'autres projets, nombreux et ambitieux. Le moment venu, nous ferons des propositions concrètes à tous les associations du Djurdjura.

 

En attendant, notre rêve est de voir ces associations s'organiser en réseau. Notre vocation n'étant pas d'agir sur le terrain, nous ambitionnons d'aider à mettre à la disposition de ce futur réseau d'associations, un ensemble de moyens que nous déterminerons ensemble.

 

Ce modeste espace dédié au Djurdjura, qui est aussi le leur, n'est pas là pour expliquer ce que sont nos montagnes aux savants, puisqu'ils le savent déjà. Il n'a pas pour prétention, non plus, de convaincre les militants puisqu'ils le sont, souvent, plus que nous. Par contre, il s'adresse aux citoyens moyens -les plus nombreux- qui, bien que  conscients des mutations profondes que subit notre région sur le plan écologique, ne savent pas toujours comment s'y prendre pour agir de façon positive.

Prendre à bras le corps les défis qui s'imposent à notre montagne n'est pas un chantier aisé et de tout repos.C'est pour cette raison que les énergies en présence, après des années de travail en solo, doivent passer à une autre étape qui les verrait unir leur réflexion, diviser les tâches, répartir utilement les moyens, en s'organisant autrement et dans la complémentarité.

 

Pour finir, un grand merci à toutes celles et tous ceux qui nous accompagnent, chacun(e) à sa manière. Sans elles/eux, nous ne sommes pas sûrs de pouvoir être au rendez-vous chaque semaine. Elles/ils se reconnaîtront.

biodiversite-084.JPG

Commenter cet article