Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le p'tit conseil naturel

Widgecolo tout sur le bio

Publié par ADD

La nature est des plus patientes : elle travaille la roche au corps, à coups de précipitations, dont chaque goutte en arrache quelques parties. Ce  grignotage lent et naturel qui fait que nous avons aujourd'hui le gouffre d'Aswel et la grotte du Léopard ( anou iflis ), pour ne citer que ces deux-là, a pris des milliers, voire des millions d'années, pour réaliser son gigantesque ouvrage.

Les formations calcaires (12) sculptées par les eaux d'infiltration (11) en gouffres (1), galeries (2) et cavernes sont souvent accompagnées de cours et de chutes d'eau, de cascades (6) et de lacs. Lorsque l'eau atteint un niveau où la couche rocheuse devient imperméable parce que constituée d'argile (10), elle forme un lac souterrain qui à son tour, alimente une rivière souterraine (9).  Cette rivière, quand elle trouve le moyen de sortir à l'air libre donne naissance à une source. La partie immergée d'une galerie qu'on ne peut emprunter qu'en nageant en apnée, est un siphon (7)- ou goulot d'étranglement -, d'où notre traduction littérale-.

 

divers 007

 

D'un autre côté, une rivière asséchée ou qui a modifié sa trajectoire, laisse derrière elle des galeries sèches qui s'ornent de stalactites (Izeblac?) et stalagmites (3): au plafond des grottes (8), se forment par un phénomène d'évapotranspiration, des gouttes d'eau, lesquelles gouttes, accumulées, forment à leur tour des stalactites. Au point de chute de ces gouttes, une stalagmite prend forme progressivement en prenant de la hauteur. Lorsque les stalactites et les stalagmites se rencontrent, c'est pour former des colonnes (4). Lorsque le plafond d'une cavité souterraine s'effondre pour donner naissance à un gouffre (ou Aven)(1), les éboulis viennent obstruer la partie supérieure d'un puits (5).

 

Astuce:

Afin de ne pas confondre stalactite et stalagmite, garder en tête que dans Stalactite, le T de "tite" doit faire penser à Tomber, dans Stalagmite, le M de "mite" doit faire penser à Monter.

 

NB: Dans ces gouffres et cavernes, survivent également une faune et une flore à protéger ( papillons cavernicoles, chauve-souris, araîgnées...). Tenez-en compte si vous faites de la spéléologie. 

 

la-rochelle-06-11-287.JPGpapillon cavernicolePapillon des cavernes ( Ph. B. Zahi )

Visiter le site de la fédération française de spéléologie: http://ffspeleo.fr/

Commenter cet article