Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le p'tit conseil naturel

Widgecolo tout sur le bio

Publié par Ali Birouni.

Parce que contraint, l'homme est en train de revenir à des matériaux simples, moins polluants et respectant l'environnement, dans tout ce qui touche à la construction. C'est notamment le cas en Europe où l'on assiste à un foisonnement d'idées et d'initiatives concernant ce secteur, pendant qu'en Algérie l'on continue d'utiliser du ciment, du plâtre, des peintures industrielles...
Un autre phénomène irréfléchi et inconscient? Depuis quelques années, nous observons en Kabylie, et ailleurs, une ruée sur les climatiseurs qui poussent comme des verrues sur les façades des maisons, dont l'utilisation n'est pas toujours justifiée et les conséquences des plus néfastes sur l'effet de serre. C'est quand même un  paradoxe: on met en branle ces machines pour atténuer la canicule, mais ce faisant, nous contribuons au réchauffement de l'air environnant. C'est un peu l'histoire du serpent qui se mord la queue. Un cercle vicieux dont il est difficile de sortir si on ne prend pas des décisions courageuses.


bretagne hiver09 001-copie-1                                           Façades en bois mélaminé et triple vitrage.                                                                        

Ces dernières années, l'habitat passe donc au vert. Et la principale différence avec l'habitat traditionnel réside dans le choix des matériaux. Ces derniers devant être "propres" et naturels, sans effets nocifs pour les ouvriers qui les manipulent, ni pour la santé des futurs occupants.

bretagne hiver09 004-copie-1                            
Maison construite avec un matériau innovant: le bois.


De ces matériaux ne doivent se dégager ni toxicité, ni polluants qui laisseraient le moindre impact sur l'environnement. En outre, ils sont d'un coût énergétique faible vu qu'ils en consomment moins pour leur production, leur transformation, leur transport et restent finalement facilement recyclables.
Le principe d'une maison bioclimatique ou d'une habitation naturelle est aussi de profiter des ressources et du climat du milieu où elle est construite afin de canaliser les différentes énergies offertes par Dame nature. La disposition, l'agencement des fenêtres, l'isolation sont autant d'éléments qui permettent à la maison de profiter des apports extérieurs.
C'est une question de bons sens que de s'arrêter à chaque étape de sa construction et se demander: quelles sont les alternatives qui s'offrent à moi comparées à ce qui se fait habituellement dans le bâti traditionnel, en gardant bien en tête  que l'objectif est de réduire au maximum sa consommation d'énergie.

bretagne hiver09 002                           Maison chauffée avec une pompe à chaleur air-air

                         

Le choix du type de chauffage est un autre facteur déterminant dans l'habitat biologique, et à ce propos, de multiples solutions de remplacement sont mises en place graduellement dans les pays développés. Elles sont certes coûteuses au démarrage mais vite rentabilisées au bout de quelques années:

- Les panneaux solaires photovoltaïques
- La pompe à chaleur air-air
- La chaudière gaz à condensation
- La pompe à chaleur géothermique
- Le chauffe-eau solaire...

                                              Maison avec panneaux solaires.

bretagne-hiver09-001.JPG
Site du chauffage alternatif: link 
Site du logement écologique:
link 

Avertissement:
En parcourant cet article, certains seraient tentés de croire que nous sommes loin des préoccupations du citoyen moyen. Sachez que cet article s'adresse avant tout à un lectorat averti.

Document sur persée, relatif à l'habitation rurale en Algérie:link

Commenter cet article