Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le p'tit conseil naturel

Widgecolo tout sur le bio

Publié par Ali Birouni

avril 077Après de grands efforts de sensibilisation environnementale durant cette dernière décennie et la progression du concept du développement durable, les emplois "verts" connaissent et connaîtront probablement dans les années à venir une très grande attirance.

Être forestier, créateur d'espaces verts, employé d'une déchétterie, technicien en qualité de l'eau, c'est gagner sa vie en exerçant un travail "vert".

 

Les "green jobs", pour reprendre le terme anglo-saxon consacré, sont des emplois qui contribuent d'une façon ou d'une autre à la production d'activités écologiques dans les secteurs les plus concernés par la problématique de la pollution: l'agriculture, le BTP, l'industrie, le transport, le recyclage, l'énergie...etc

 

Selon le PNUE, dans vingt ans, 30 millions d'emplois seraient créés, qui concerneront le traitement des déchets ( organiques et nucléaires), les énèrgies renouvelables, le traitement et le recyclage de l'eau, l'entretien et la gestion des massifs forestiers...Mais ça reste quand même paradoxal quelque part, car pour cette nouvelle filière d'économie verte, c'est de la dégradation de l'environnement que dépendra la création de plus d'emplois!

 

Une part de ces métiers de demain n'existe pas encore, d'où l'intérêt de se projeter dans l'avenir en centrant les efforts sur la partie formation pour répondre aux besoins et opportunités futurs. Dans le tableau de bord des "Amis du Djurdjura", chaque jour nous constatons l'engouement de nos lecteurs, à travers les mots-clés qu'ils saisissent,  pour la formation dans le domaine de l'écologie et de la protection de la nature. La demande en terme de formation existe donc. Avis à nos parcs nationaux et à la multitude de  CFPA qui devraient réfléchir en amont à l'adaptation et à la mise en place de plans de formation qui iront dans le sens de la nouvelle donne.

 

Comme nous l'avons écrit plus haut, tous les secteurs économiques et toutes les entreprises sont -ou seront- plus ou moins concernés par les "greens jobs" et les enjeux écologiques, ce qui aura pour conséquence de créer une croissance verte qui couvrira non seulement une dimension économique mais aussi éthique et sociale.

 

rando-003-copie-3.JPGVoir sur: www.ecometiers.com

   

Commenter cet article