Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le p'tit conseil naturel

Widgecolo tout sur le bio

Publié par Ali Birouni

La randonnée est un sport peu pratiqué chez nous en tant que tel. Enfin si nous sommes nombreux à être des adeptes de la marche, nous sommes trop peu randonneurs, au sens véritable du terme, parce que randonner, exige un minimum de préparation et d'équipement.

La randonnée est multiple: pédestre, équestre, à vélo, avec raquette à neige...etc. La randonnée, selon les cas, a aussi différents objectifs : elle peut être sportive, conjuguant la passion de l'effort physique et de l'endurance, d'agrément dans le seul but de changer d'air et de "respirer"  ou bien "scientifique" à des fins d'observation de la nature.

 

Peu technique, elle nécessite toutefois une certaine condition physique, surtout sur des itinéraires longs et accidentés. Elle suppose également, comme il est dit plus haut, un minimum de préparation et un équipement adéquat. Le choix du matériel et la préparation de la randonnée assurent confort et sécurité.

Faire en sorte de ne pas trop charger le sac à dos en veillant à ne rien oublier (difficile compromis), avoir des vêtements et des chaussures adaptés...etc

 

- Le sac à dos:

Le volume dont on a besoin (en litres) est le première critère qui doit orienter notre choix. Pour une randonnée itinérante à travers la montagne, prévoir un sac à dos de plus de 60 l pour une femme et de plus de 70 l pour un homme.

Votre sac à dos doit être soutenu par une armature interne et équipé de bretelles rembourrées et ergonomiques, d'une ceinture matelassée, de sangles de rappel de charge et d'une ceinture ventrale. Et si sa hauteur de dos est ajustable, ce sera un mieux pour votre confort. 

Au delà de ses qualités techniques, le sac à dos doit-être adapté à votre morphologie et constitution physique ( il doit vous convenir).

 

- Les chaussures:

La priorité, ce sont des bonnes chaussures de marche selon la forme de randonnée, la nature du terrain, les conditions climatiques ...etc. Pour la petite randonnée en plaine sur une journée et une randonnée itinérante en altitude (lire à ce propos notre article de la semaine prochaine), le choix ne se portera pas sur le même type de chaussures. Pour la montagne, privilégier donc les "trail running", qui sont de chaussures sans tiges, très techniques, légères avec semelles sur "coussins d'air" et très adhérentes au sol.

Il convient de bien les essayer avec chaussettes de randonnée bien des jours avant le départ.

 

- Les chaussettes:

Elles sont aussi primordiales que les chaussures car elles ont leur importance et risquent d'être handicapantes et gênantes. Éviter les chaussettes de sport bas de gamme en acrylique, sans talon préformé, ou les modèles à côtes irritantes. Privilégier la bouclette où le haut de la chaussette est ajustable au mollet sans comprimer la circulation sanguine.

Que ce soit en coton, avec les nouvelles fibres synthétiques, faites de laine ou avec un mélange coton/fibres polyester, elles présentent toutes des avantages et des inconvénients. À vous de choisir la paire qui vous sied le mieux.

 

- Les vêtements:

De nos jours, le commerce et la publicité ont pris en charge l'équipement lié à ce sport, en proposant tout un éventail, souvent exagéré, de vêtements pour la randonnée.

Le sous-vêtement a pour fonction la protection thermique et l'absorption rapide de la transpiration. Dans ce cas, priorité sera donnée aux tee-shirts et chemises en fibres synthétiques qui ont l'avantage de sécher, contrairement à ceux fabriqués avec du coton.

La deuxième strate a pour rôle de conserver la chaleur: pull et veste polaire. Seul inconvénient: inefficaces face au vent.

Le vêtement imperméable et coupe-vent constitue la troisième couche. Le K-Way classique ne convient pas pour la randonnée. Les coupes-vent avec enduction ( enduits) sont meilleurs et plus performants.

Pour les marches en montagne, se munir de pantalons en élasthanne, renforcés aux fesses et aux genoux. Un sur-pantalon imperméable peut s'avérer utile aussi.

Et enfin, pour parer aux intempéries, prévoir une cape de pluie ( ou une bâche ) pour vous protéger et protéger vos affaires. 

 

- Les autres équipements:

1- Les lunettes: été comme hiver, surtout en haute montagne, la paire de lunettes est indispensable. Pourquoi? Tout simplement pour protéger vos yeux de UV A et des UV B. Les modèles de montagne comportent en général des protections latérales.

2- Le couvre-chef: chapeau de paille, béret basque, bob, casquette...

3- La gourde

4- Les bâtons de marche qui soulagent les jambes à la montée ( et plus encore à la descente), amortissent les chocs, font participer les bras au mouvement cadencé de la marche

5- La tente: son poids ne doit pas excéder 1,5 Kg/place

6- Le sac de couchage: adopter un sac en forme de sarcophage qui maintient plus la chaleur. En montagne, mieux vaut un sac en duvet, plus léger et plus performant qu'un sac synthétique

7- Équipement de sécurité:trousse premiers soins, boussole, corde, lampe de poche, téléphone GSM, piles de rechange, appareil à photos...etc

8- Des sacs poubelle pour organiser des volontariats de nettoyage.

 

Source pour les conseils techniques: Guide du randonneur de la fédé française de randonnée.

 

 

Randonner : quelques recommandations.

Commenter cet article

moha waneche 22/07/2016 14:56

voila de bonnes initiatives à encourager.

ⵉⵎⴻⴷⴷⵓⴽⴰⵍ ⵏ ⵊⴻⵕⵊⴻⵕ 22/07/2016 15:29

Le plaisir est pour nous. Amitiés