Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le p'tit conseil naturel

Widgecolo tout sur le bio

Publié par Contribution particulière

Il y a quelques jours, lors d'un vol Paris-Madrid, pendant que nous traversions les Pyrénées par les airs, avec vue majestueuse sur ses sommets déjà recouverts de neige, j'avais pris la résolution de puiser dans mes souvenirs de trekker pour livrer aux "amis du djurdjura", et à leurs lecteurs, quelques contributions sur ces montagnes granitiques du Sud-Ouest de l'Europe. Aujourd'hui, je commence par la partie qui m'a le plus marqué; celle où se situe l'un des plus grands sommets de cette chaîne montagneuse : Le Vignemale.

 

En contrebas  du glacier des Oulettes, sur la face Nord d'un des plus grands sommets des Pyrénées (Alt. 3298 m), il existe à une hauteur de 2135 m, toutes proportions gardées, un endroit semblable au lac Goulmim du point de vue relief, il faut le préciser. On observe la même aire plate qui se tremine par une trainée de pierres et de roches formant, plus loin, ce qui est communément appelé une moraine sur laquelle on a construit un gîte de montagne. En face, la vue porte sur le rempart du Vignemale avec les mêmes anfractuosités, couloirs déchirés et crêtes que nous retrouvons sur les sommets qui veillent sur le Goulmim. C'est normal, vu que les deux montagnes sont constamment soumises à un travail agressif de la nature et des éléments qui, sans cesse, modélisent, déssinent et sculptent la topographie. Mais, contrairement au Goulmim qui s'étale au pied du dolomite, c'est plus bas encore, à 1725 m d'altitude, qu'on retrouve le lac de Gaube. Il est à noter que les deux lacs sont pratiquement à la même hauteur altimétrique. Situé dans les hautes Pyrénées ou Pyrénées centrales, en plein coeur du parc national, on y met 1h30 de trajet au départ de la ville de Tarbes, à une soixantaine de kilomètres de là, à travers une route sinueuse aux paysages d'une extrême beauté. 

 

 

Le Glacier des Oulettes :

Petit glacier ( environ 800 m de longueur ), le glacier des Oulettes reçoit toutes les avalanches qui se produisent sur la face Nord du Vignemale. C'est aussi le glacier le plus bas des Pyrénées puisque son bassin d'alimentation se situe entre 2600 et 2450 m, et que sa langue de fusion s'établit vers 2270 m. C'est ce glacier qui, en grande partie, alimente le lac de Gaube qui se trouve à quelques encablures plus bas.

 

Le Lac de Gaube :

Si Goulmim veut dire lac en Kabyle, Gaube dit exactement la même chose en... Gascon.

D'une superficie de 18 ha, une profondeur de 40 m et de plus de 2 km de berges, le lac de Gaube est entièrement granitique dans son lit. Au printemps, saison des avalanches, sa surface gelée fait que des troncs d'arbres et des roches qui dévalent les pentes se retrouvent entraînés sur des distances allant jusqu'à 50 m. Lorsque le lac commence à dégeler, tout ce qui se trouve à sa surface tombe verticalement, créant un cordon littoral parallèle au rivage. Ce lac est un endroit de rêves pour les randonneurs et autres pêcheurs qui viennent taquiner la truite.

 

Source : Diverses brochures touristiques.

 

djurdjura2012-033.JPG

     Les sommets déjà enneigés des Pyrénées

Commenter cet article