Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le p'tit conseil naturel

Widgecolo tout sur le bio

Publié par Imddukal n Jeṛjeṛ

Pourquoi le singe du Djurdjura s'en prend t-il tout d'un coup aux villageois, comme dans un film d'épouvante d'Alfred Hitchcock?

magot.jpg

 

Ils ont détruit les toits des maisons et les cultures maraîchères
Les singes attaquent un village à Iboudrarène
Par : Rubrique Radar
Lu : (1074 fois)

Les villageois de Tala n’Tazert, relevant de la commune d’Iboudrarène dans la wilaya de Tizi Ouzou, ne savent plus où donner de la tête, car ils se sentent de plus en plus menacés par les singes magot qui pullulent dans la région et s’attaquent régulièrement aux maisons et aux citoyens. Faisant montre d’une agressivité inhabituelle qui met en danger la population locale, ces primates indésirables s’en prennent régulièrement aux toits des maisons et aux cultures maraîchères pour tout détruire sur leur passage. Ils arrachent même les tuiles des maisons et les balancent rageusement sur les passants, surtout les enfants du village qui sont ainsi exposés quotidiennement à des dangers imminents. Des villageois de Tala n’Tazert se sont même déplacés hier au bureau de Liberté de Tizi Ouzou pour tirer une véritable sonnette d’alarme face à cette invasion dangereuse, surtout que le singe magot est une race protégée par le Parc national du Djurdjura, ce qui constitue un véritable dilemme pour les citoyens.

 

Quotidien "Liberté" du 24/06/2010

 

Notre ami Omar, originaire de l'un des villages périphérique du Djurdjura, soutient mordicus que ces "envahisseurs" ne sont pas des autochtones. Il avance pour preuve leur trop grande proximité avec les êtres humains, alors qu'il est connu que nos singes sont des animaux farouches. Pour lui, il ne s'agit là que d'un lacher sauvage de singes ramenés d'on ne sait où. Peut-être de la Chiffa, de Béjaïa ou même de Gibraltar. Dans quel but? Il n'avance aucune raison.

Quant à Kamel, originaire d'un village proche de Tigzirt. Voici son témoignage :

Il y a quelque jours, des singes de barbarie qui portent le nom du MAGOT ont été trouvés dans la region de Tigzirt, ce qui intrigue la population locale. On ne sait pas exactement comment ils ont arrivés ici ou combien sont-ils, mais des habitants affirment qu'ils ont vu plusieurs et disent avoir la volonté de les tuer car ils constituent un danger pour leur recolte. Sachant que cette race des singes porte le nom kabyle de Azeghdud=ⴰⵣⴻⵖⴹⵓⴹ et le nom scientifique de macaca sylavanus, je vous ai contacté pour trouver une solution pour ce problème et pour protéger cette espèce qui est une espèce menacée et trouver une solution de les déplacer peut-être dans leur habitat. Apparemment ils ont été vus dans plusieurs villages dont l'un est mon propre village Azroubar a 9 km de Tigzirt.

Au milieu de tout ça, bien que le problème perdure depuis au moins 5 ans, nous avons des structures censées expliquer le phénomène aux populations par les moyens de communication mais qui, hélas, brillent par leur silence, encourageant ainsi la rumeur et toutes sortes de supputations qui finissent par créer l'incompréhension.

 

Commenter cet article

Watim Hamdine 30/07/2016 06:42

J'ai donné le meilleur de moi même pour la mise en valeur de la faune mammalienne et ornithologique du Djurdjura. Je considère votre initiative comme un jalon de préservation de ce patrimoine ....bravo pour cette inititiative.

ⵉⵎⴻⴷⴷⵓⴽⴰⵍ ⵏ ⵊⴻⵕⵊⴻⵕ 30/07/2016 20:49

Bonjour, Merci beaucoup pour vos encouragements. Vos observations, votre expérience ainsi que votre point de vue seraient les bienvenus. Amitiés

senegal 19/09/2014 13:31

Bonjour perso ,
jolie blog en plus merci pour cet article de qualité .