Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le p'tit conseil naturel

Widgecolo tout sur le bio

Publié par ADD

    dossier-3 0019-copie-1Aman d laman.

Avant le grand voyage, elles sont souvent anonymes, perdues dans la masse, assimilées par le nombre. Elles, ce sont les gouttes d'eau.

 

Abrid baman.

Aujourd'hui, j'ai décidé de vous conter le périple de l'eau, à l'origine une gouttelette ( tiqit ) pure et cristalline, qui se transforme peu à peu au fil du voyage en torrents et rapides dangereux. C'est que, tant qu'il y aura de la vie, la goutte d'eau ne s'arrêtera jamais de bouger et de vivre plein d'histoires.

Lorsque le soleil darde de ses rayons, une partie de l'eau contenue dans le sol, les plantes, les lacs, les rivières et les océans, sous l'effet de la chaleur, se transforme discrètement, à l'abri des regards, pour monter dans le ciel sous forme de vapeur. Une fois dans l'atmosphère, ce ne sont que de très fines gouttelettes que les courants emmènent dans tous les sens, car elles sont tellement légères. Fines et ne pesant guère grand chose mais nombreuses, par milliers, que dis-je? C'est par millions qu'elles se rassemblent pour former un nuage, petit ou gros. Elles se déplacent ensuite ensemble pour admirer, de là-haut, les magnifiques paysages terrestres. Elles verront d'abord une immense étendue d'eau bleuâtre ( mer ou océan ) sur laquelle naviguent des bateaux, parfois traversée par des remous. Elles verront ensuite des immensités verdâtres, faites de verts toujours nuancés selon qu'elles soient au dessus d'une forêt ou de champs cultivés. Elles apercevront des rivières et des cours d'eau serpentant entre les collines ou traversant les pleines pour se jeter dans la mer. De temps à autre, certaines espèces d'oiseaux téméraires monteront jusqu'à elles pour leur chanter de douces mélodies. Pendant la nuit, elles apercevront une multitude de villes et villages illuminés, et le jour, des hommes et des voitures circuler, des avions venir les frôler de près ou les traverser à toute vitesse. Mais ça, c'est quand le voyage se déroule dans le calme, ce qui est très rare car le plus souvent agité.

Le vent, leur ennemi juré, n'arrête pas de leur mener la vie dure : Colérique et brutal, il lui arrive souvent de les déplacer à toute vitesse pour qu'elles n'aient pas le temps de profiter de la vue qui s'offre à elles. Parfois, il les remonte encore plus haut jusqu'à les engourdir par le froid, les obligeant ainsi à se coller les unes aux autres pour se réchauffer, pensent-elles, pendant que lui profite pour les transformer en fin de compte, en d'innombrables cristaux de glace. Ces cristaux grossissent, grossissent, et s'alourdissent jusqu'à ne plus pouvoir tenir l'équilibre. Alors ils commencent par descendre avant de tomber complètement. À l'approche du sol, les températures sont meilleures et les cristaux redeviennent liquide.

Se sentant menacées, elles se regroupent et deviennent plus lourdes, elles quittent le nuage et finissent le voyage. Si au voyage aller, elles passent inaperçues, au retour, par contre, les hommes les voient et les appellent les gouttes de pluie ( ou la pluie tout court ).

 

Maintenant, chers écoliers et collégiens, je vous invite à imaginer la suite du voyage, selon que la gouttelette tombe sur un champ de fleurs, sur une étendue désertique, sur une ville, une forêt,etc, et faites-nous part de votre récit et de votre imagination débordante. Nous vous promettons de vous publier quelle que soit la qualité de votre écrit. À bientôt! Abrid n laman!

 

    dossier-3-0125.JPG 

Commenter cet article