Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le p'tit conseil naturel

Widgecolo tout sur le bio

Publié par Imddukal n Jeṛjeṛ

décembre10 099L'année de la biodiversité tire vers sa fin (plus que 2 jours et puis s'en va), et s'ouvrira ensuite l'année de la forêt tout au long de 2011.

Dans le Djurdjura, si les signaux envoyés par les citoyens et les associations sont alarmants, nous avons néanmoins observé une prise de conscience réelle et grandissante chaque jour un peu plus et les nombreuses initiatives prises ça et là , sont des témoins qui indiquent que nos montagnes ne sont pas définitivement livrées à leur triste sort. De nouvelles associations voient le jour aussi en défrichant des terrains jusque-là oubliés ou inconnus, ce qui augure certainement de lendemains prometteurs.

 

Pour l'année à venir, les villages du Djurdjura qui ne sont que trop boisés pour la plupart d'entre eux, n'auront pas à mener de campagnes de plantation d'arbres démesurées sauf à vouloir s'impliquer dans des actions de reboisement en haute montagne à l'initiative du parc national du Djurdjura ou des services forestiers concernés. Par contre, les associations seront forcément amenées à concentrer leurs efforts pour le maintien d'un environnement sain ( gestion des déchets ménagers) et une eau propre ( nettoyage des cours d'eau et des rivières), car nos massifs forestiers ne sauraient exister sans ces deux éléments. Et le contraire est aussi vrai: l'eau d'infiltration qui rejoint les nappes souterraines ne pourrait être propre sans la présence d'arbres le long des berges de rivières dont le système racinaire complexe est un filtre naturel.

 

De notre côté, nous sommes en train de nous structurer de manière à pouvoir apporter assistance et aide, dans les années à venir, à certaines associations activant dans les communes territorialement impliquées dans le parc du Djurdjura, plus une ou deux communes de la wilaya de Béjaïa géographiquement proches. Le challenge est d'envergure et difficile, mais nous y parviendrons inchallah. L'enjeu est tel, qu'il mérite de notre part une tentative de bâtir quelque chose de nouveau parce que nous avons conscience que ne pouvons plus continuer à attendre éternellement tout du tout  état. Il est grand temps, pour nous, de sortir des sentiers battus si on veut réellement reconquérir notre citoyenneté confisquée. Ce ce n'est qu'au prix de nos efforts que nous ouvrirons des brèches dans le mur du mépris, de l'incompréhension et de l'ignorance. Et il y a tellement de choses à faire et de chantiers à réaliser que chacun de nous doit se sentir concerné.

 

Et quand on s'engage dans un partenariat inter-associatif ou un travail collectif parce que nous avons des intérêts communs à défendre, il nous faudra nous conduire comme des adultes responsables. Dans ce genre de relation, il n'y a point de place à la condescendance car personne ne rend service à l'autre à titre personnel, chaque personne devant se considérer comme personne morale qui ne doit son existence que parce le groupe tend vers un même objectif. Libre à chacun ensuite, une fois la tête hors de l'eau, de prendre la direction qui lui semble la bonne.

 

Meilleurs voeux et bon courage à tous les amis du Djurdjura.

 

décembre10 102

Commenter cet article

AkarQacentina 30/12/2010 20:21



2010, année de la biodiversité.


2011, année de la forêt.


Nous algériens, nous devons de redoubler d'effort pour préserver nos forêts, la biodiversité, richesse inestimable, qui est également la base de notre développement.


L'Algérie est menacée par la désertification du milieu, à nous de renverser cette situation par des actions citoyennes, au profit de l'Humanité.


Protégeons et enrichissons notre milieu.


Soyons des citoyens du monde, où l'homme retrouve toute sa plénitude.


Haïssons l'égoisme de l'homme et soyons tout simplement humain !


Mes amitiés à toute l'équipe du blog " Les Amis du Djurdjura ".


AkarQacentina de la ville des ponts. 



Imddukal n Jeṛjeṛ 31/12/2010 14:20



Bonjour Abdelouahab,


"Solidarités" devra être notre maître mot pour 2011: Solidaires entre nous et solidaires de notre environnement. Nous serons sûrement amenés à grandir notre collaboration et à nous enrichir
mutuellement. Nos meilleurs voeux, fraternels et amicaux, à tous les habitants du vieux rocher, l'antique Cirta.



sonja 29/12/2010 10:30



Bonjour
Des actions et des projets qui en disent longs sur l'esprit de bons nombres de personnes qui se sentent concernées. Tous ceux qui se sont engagés à agir depuis quelques années voient de plus en
plus de nouvelles personnes à leur côté. Il y a de quoi vous féliciter à tous pour le travail fourni et les résultats. L'Algéie est un magnifique pays, et il doit préserver à tous prix tout ses
espaces.
Je suis tout à fait ravie qu'il en soit ainsi.
La création de ce blog est une autre bonne chose. En tant que visiteurzs, on se sent comme des voyageurs heureux, même s'il s'agit de pays au delà de nos frontières...
Bonne journée et à un autre jour
Sonia



Imddukal n Jeṛjeṛ 30/12/2010 18:40



Bonsoir Sonja,


Votre présence parmi nous en cette fin d'année, nous comble de joie. Merci beaucoup d'être passée nous voir.



ernest 29/12/2010 09:27



C'est quoi cet oiseau ? un rapace ? une grive ? ou  ???



Imddukal n Jeṛjeṛ 29/12/2010 09:52



Il s'agit bien d'une grive.