Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le p'tit conseil naturel

Widgecolo tout sur le bio

Publié par Ghania BOUMEKOUZ.

dossier-2-0099.JPG

Tu es simplement curieux ou tu as la botanique dans le sang. Tu peux te passionner à observer les arbres de la montagne et à leur créer des fiches d'identité. Victimes de notre ignorance et de notre manque d'intérêt, nos forêts et notre patrimoine arboricole sont pourtant riches de nombreuses essences, dont, parfois, nous ne soupçonnons même l'existence dans nos contrées.

De la même manière que pour la réalisation d'un herbier, munis-toi d'un guide pratique consacré aux arbres qui poussent dans les montagnes. Il te sera d'une aide appréciable. Prends aussi avec toi des feuilles et un crayon pour noter et relever les empreintes d'écorces. Un appareil photo qui te permettra de photographier les arbres, de faire de gros plans sur les feuilles et les fruits, ne sera pas de trop.

Dans le Djurdjura, jusqu'à 1500 m d'altitude ( selon les endroits ), tu pourras rencontrer des arbres feuillus comme les frênes, parfois des mûriers ou des peupliers, très rarement des chênes.

 

Quant aux arbrisseaux et autres buissons, étroitement apparentés aux arbres, qui constituent généralement le sous-bois de la forêt, leur petite taille et leur très grande capacité d'adaptation aux rigueurs du climat leur permettent de conquérir des espaces encore plus élevés en altitude et d'y former des groupements végétaux particuliers. les arbrisseaux se distinguent des arbres par un tronc réduit et une absence de cime. Leurs fruits sont dispersés par les animaux, notamment les oiseaux, qui se nourrissent de leur chair avant d'abandonner les graines. Les arbrisseaux sont non seulement un grenier à bouffe pour les oiseaux mais des endroits de choix pour y nidifier, comme ils constituent des refuges pour le petit gibier : perdrix, lièvres...etc

 

Pour t'aider dans ton enquête, voici ci-après un descriptif d'un arbre de notre région. 

Exemple : Le tremble -( Isemlil - Populus tremula )- Famille des Salycacées : Le tremble est un arbre tout en hauteur (jusqu'à 20 mètres) dont les feuilles petites, glabres et arrondies frémissent et se mettent à danser au moindre vent ( d'où son nom). L'écorce est grise quand l'arbre est jeune et devient noire quand il vieillit. Ses bourgeons sont allongés et visqueux. Il pousse dans les terrains humides et bien drainés, aux abords des rivières et des plans d'eau. L'écorce du Tremble est lisse, parsemée de lenticelles en forme de losanges. La floraison se déroule en début de printemps et le fruit prend la forme d'une capsule.

 

- Une liste d'arbres, d'arbustes et d'arbrisseaux de chez nous que chacun pourrait s'amuser à compléter à sa guise:

 

L'olivier ( Tazemmurt ), Le grenadier ( Taremant ), Le figuier ( Tanqeltt ), Le chêne ( Takeruct ), L'églantier ( Tâafert ), Le merisier ( Taredla ), Le cerisier ( Taskinia ), Le tremble ( Isemlil ), Le genévrier ( Taqqa ), Le lentisque ( Amadagh), La cytise ( Adherdhaq ), Le jujubier ( Tazegart ), L'amandier ( Taluzett ), L'amandier sauvage ( Issighid ), La vigne ( Tara ), L'osier ( Alezaz ), Le roseau ( Aghanim ), L'aubépine ( Tubrazt ), Le laurier rose ( Illili ), Le sapin ( Asefsaf ), Le cade ou cèdre piquant  (Tamerbut ), Le pin d'Alep ( Taïda ), L'if ( Tifuzzel ), Le peuplier ( Iyesdis ), Le frêne oxyphile ( Taslent ), Le daphné garou ou thymèle ( Abezzaz ), L'aulne glutineux ( Asghersif ), Le saule pourpre ( Icemlet ), Le nerpun alaterne ( Meliles ), La corroyère à feuilles de myrte ( Laaruk ), Le myrte commun ( Acilmum ), Le pistachier lentisque ( Tidekt ), Le micocoulier ( Ibikes ), La fougère-aigle ( Ifilku) ...etc

 

djurdjura2012-574.JPG

 

- Voir des détails en images :  Essences-forestières

Commenter cet article

ADD 10/12/2015 15:09

Merci beaucoup pour vos contributions éclairées. Si ce n'est déjà fait, merci de transmettre votre proposition ( je m'adresse à Amar) d'afforestation, pour reprendre ton terme, au parc national du Djurdjura, seul habilité à mener ce genre de projet. Amitiés montagnardes.

Amar 12/11/2015 17:19

L'impérieuse nécessité de reconstituer nos majestueuses forêts d'antan est un devoir, à ce propos il ne faut plus parler de reboisement mais bien d'afforestation, ce qui induit la plantation de diverses essences en proportion les unes par rapport aux autres...En outre je préconise la réintroduction de notre sapin de Numidie (abies numidica) tadyilt à partir des 1100m d'altitude, pour cela il suffirait de récupérer des semences dans les Babors où fort heureusement il subsiste encore, ainsi seront reconstituées de majestueuses forêts de types Mixtes avec des essences telles tififya = erables chênes à feulles de chataignier, sapin de numidie et cèdres de l'atlas pour ne citer que les principales essences, ces forêts devront abriter une faune riche où naturellement serait bannie toute forme de chasse, hormis la chasse photographique. !

Amar 12/11/2015 17:05

l'Aulne glutineux (alnus glutinosa) se nomme angailef ingulaf !
le châtaignier taghyakt, le cerisier asemllal les cerises tisemllal
l'arbousier isisnu/isissnu, l'if= imerwel atg...

Amar 12/11/2015 17:01

Nota il y a erreur le sapin (abien numidica) se nomme tadyilt tidyilin quand au mot sefsaf c'est de l'arabe et désgne le peuplier qui en Kabyle se nomme asgharsif !!

Djongoma 18/10/2015 11:25

C'est une très bonne initiative, j'adhère avec vous pour classer les noms vernaculaires des espèces végétales par région; puis par la suite faire un listing national que l'on publiera par Internet. Par exemple : l'aulne glutineux est appelé en Kabylie: Asghercif: compilation de Asghar bouacif : ''le bois de la rivière''. Dans le NORD-EST algérien, cette même espèce est identifiée par l'appellation suivante: ''El Hamraï car le bois de cette arbre prend une couleur rouge à rouille après oxydation.
C'est vrai que le peuplier est appelée ASEFSAF à l'echelle nationale. Bonne continuation!!!!