Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Le p'tit conseil naturel

Widgecolo tout sur le bio

Cette page est créée pour vous permettre de donner l'alerte à chaque fois qu'il y a atteinte à l'environnement dans le Djurdjura. Quand vous constatez qu'un cours d'eau est volontairement pollué, qu'une décharge sauvage menace votre santé, que des pyromanes s'amusent à brûler nos forêts, que les animaux sauvages sont braconnés, alors agissez sans perdre de temps en nous envoyant une photo ou un texte court. Nous nous ferons un devoir de les publier.

 

ait-bouaddou.jpg

 

Rivière polluée quelque part à Aït-Bouaddou

Photo reprise sur ce site : www.tamazgha.org

 

De par la faute de l'homme, la situation écologique dans le Djurdjura est globalement inquiétante. D'année en année, des déchets de toute sorte s'amoncellent et occupent des endroits qui étaient jusque-là hors d'atteinte. Car les éléments et les animaux sont des vecteurs  qui se chargent de déplacer ces déchets sur de très longues distances.

Devant l'absence de réaction des autorités et la paralysie désolante des associations, le phénomène prend de l'ampleur, à tel point qu'abandonner une bouteille de plastique, en pleine nature, est considéré, inconsciemment ou pas, comme naturel et normal. Bêtement, nous sommes en train de détruire le rare biotope montagnard ( avec Chréa ) que notre pays possède, et où l'on peut combiner un tas d'activités de détente, sportives, scientifiques, économique et culturelles. Si l'on n'y prend garde, nous perdrons ce petit paradis plutôt qu'on ne l'imagine. Il est temps de tirer la sonnette d'alarme à tous les niveaux. Tout le monde est concerné par l'état désastreux des lieux, à commencer par ceux qui sont payés pour veiller sur le Djurdjura. À défaut de prise de conscience salutaire, nous viendrons dans les prochaines années à décider d'une thérapie de choc pour essayer de rattraper le retard : nous risquons, en effet, de voir interdire toute présence humaine à l'intérieur du parc, et ce, durant de très longues années. Espérons que nous n'attendrons pas d'en arriver à une solution aussi extrême pour prendre des mesures.djurdjura2012-887.JPG

djurdjura2012-734.JPG

 djurdjura2012-850.JPG

djurdjura2012-534.JPG
djurdjura2012-718.JPG
djurdjura2012-538.JPG