Le barrage de Tichy-Haf.

Publié le par ⵉⵎⴻⴷⴷⵓⴽⴰⵍ ⵏ ⵊⴻⵕⵊⴻⵕ

D'une capacité théorique de 150 millions de mètres cubes/an, le barrage de Tichy-Haf, situé dans la commune de Bouhamza, wilaya de Béjaïa, a été réceptionné en 1988 avec beaucoup de retard (18 ans de travaux). Plusieurs entreprises se sont relayées à son chevet : Hydro-Teknik (Serbe), Cosider et ETRBH, Astaldi (Italienne) pour les transferts. Barrage le plus haut du pays (84 m), c'est un barrage-voûte disposant d'un évacuateur de crues et d'une station de traitement (120 000 m3/jour) située à Ait-Erzine. Il dessert 26 communes de la vallée de la Soummam jusqu'à Béjaïa ( soit environ 600 000 habitants ). Une partie des réserves est destinée à l'irrigation de 9600 ha de terres agricoles en Haute-Soummam, plus une partie limitrophe de la wilaya de Bouira. Rappelons qu'à ce jour, tous les propriétaires riverains des communes de Tamokra et Bouhamza attendent toujours leur indemnisation pour avoir été expropriés pour les besoins du projet. Durant les premières années de son exploitation, ses eaux étaient douteuses et impropres à la consommation. Est-ce toujours le cas?

Photo de Lyes Hamiche

Photo de Lyes Hamiche

Publié dans Eau

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Un barrage c'est toujours un plus, aussi bien sur le plan économique que sur le plan écologique. Après, il faut savoir en prendre soin et les entretenir. Cordialement
Répondre
I
Enfin un rêve réalisé...Quand je suis passé,il y a quelques années ce n'était qu'un grand chantier...Personnellement j'avais perdu espoir vu la longue durée des travaux...Je le vois rempli d'eau...Un grand plus pour notre pays...C'est aussi un bel endroit pour le tourisme...
Répondre