La Roche de Solutré.

Publié le par ⵉⵎⴻⴷⴷⵓⴽⴰⵍ ⵏ ⵊⴻⵕⵊⴻⵕ

De passage à Mâcon, Nous ne pouvions faire l'économie d'une visite au célèbre rocher. Situé à une quinzaine de kilomètres de la ville, il nous faut prendre une petite route de campagne, traverser de charmants villages et des paysages tellement somptueux que nous avons du mal à poser nos regards. Sur place, nous découvrons que deux personnages connus nous y avaient précédés: D'abord Rahan, le fils des âges farouches, qui y avait séjourné durant les temps lointains du néolithique, venu dans la région dans le seul but de résoudre le secret de Solutré (Voir image1). Ensuite, tout près de nous, le président François Mitterrand, qui aimait à s'y rendre en villégiature spirituelle, à le gravir une fois par an, chaque lundi de Pentecôte.

 

La Roche de Solutré.

Depuis le XIXè siècle, plusieurs fouilles géologiques et archéologiques ont été régulièrement menées par des équipes de chercheurs et d'universitaires et ce, jusqu'en 1984. Le site a participé à mettre à jour de véritables trouvailles qui ont permis des reconstitutions intéressantes, relatives à son occupation par les hommes, son évolution, sa faune et sa flore, lequel site est aujourd'hui presque entièrement repeuplé par d'autres espèces animales et végétales.

Au pied du rocher, qui, comme tout rocher dans d'autres contrées, à la forme particulière et énigmatique, possède sa légende cela dit en passant, où s'étendent les vignobles du Chardonnay sur les flancs doucereux des collines, on a construit un petit musée de la préhistoire. On y croise des visiteurs, mais aussi des dizaines de randonneurs, venus de toutes parts, arpenter ses pentes aménagées. Ici, mythe et réalité se donnent rendez-vous chaque jour.

La Roche de Solutré.

Publié dans Montagnes du monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article