Le Caracal - Akersim - ( Caracal caracal ).

Publié le par ⵉⵎⴻⴷⴷⵓⴽⴰⵍ ⵏ ⵊⴻⵕⵊⴻⵕ

Il est plutôt proche du Serval que du Lynx à proprement parler. Le Caracal dont on soupçonne une présence dans le Djurdjura et ses environs, certes insignifiante en termes de nombre mais bien réelle, est aussi appelé Lynx perse ou Lynx africain. Son appellation signifie "oreilles noires" en turc.

C'est un félin élancé, aux longues pattes, dont les postérieures sont plus longues que les antérieures. Ses oreilles sont surmontées d'un pinceau de poils noirs, sa queue courte, son pelage court, de couleur brun-rouge sur le dessous. Il existe des formes entièrement noires. Comme la majorité des félins, le Caracal est capable d'approcher sa proie, caché dans la végétation. Et lorsqu'il se trouve à bonne distance, il se jette sur elle. Il se nourrit principalement de rongeurs, de petits mammifères, des différentes espèces d'oiseaux et du mouflon qui, lui, a disparu depuis fort longtemps. Animal nocturne et crépusculaire, il vit dans les zones boisées et sèches. Et, comme pour le Serval, s'il est rarissime chez nous, il est par contre abondant par ailleurs - voir carte de répartition -. Ce n'est pas un espèce menacée à une plus grande échelle.

Caractéristiques:

- Poids : Mâle (15 kg en moyenne) - Femelle (11 kg)

- Longévité : Jusqu'à 12 ans

- Reproduction : 1 à 2 portées par an. La gestation dure aux alentours de 70 jours et donne naissance à des portées de 1 à 6 petits qui se nourrissent d'aliments solides 2 mois après. Les petits restent avec leur mère 1 an et la maturité sexuelle est atteinte entre 1 et 2 ans.

 

Source :

- Cap sur les félins - Géraldine Véron, Nathan, 1997.

 

- Une vidéo du Caracal : http://www.youtube.com/watch?v=h2dWa6yQC5w

Les zones en foncé représentent le territoire du CaracalLes zones en foncé représentent le territoire du Caracal

Les zones en foncé représentent le territoire du Caracal

Publié dans Faune

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article